Quéguiner Matériaux pour vous

La Réglementation Thermique 2012

Accueil RT 2012

Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et pour la préservation de l'environnement, la France met en oeuvre ses engagements en matière de maîtrise de l'énergie et du développement des énergies renouvelables.

La RT 2012 répond aux objectifs fixés et programmés par les lois du Grenelle de l'Environnement sur la généralisation de la norme "Bâtiment Basse Consommation".


À qui s’applique la RT 2012 ?
La réglementation thermique 2012 s’applique à l’ensemble des bâtiments dont le permis de construire est déposé depuis le 1er janvier 2013 (bâtiments résidentiels, tertiaires et publics).

En quoi consiste la RT 2012 ?
La RT encourage à construire autrement : construire des bâtiments confortables, économes en énergie et plus écologiques.

Pour qu’une construction soit conforme à la RT 2012, elle doit respecter :
> 3 exigences de résultats :

Cep : Consommation d’énergie primaire maximale
Cepmax = 50 kWh / m2 / an pour la Bretagne
Cepmax = 55 kWh / m2 / an pour la Loire-Atlantique
Cet indice est calculé par l’addition des postes de consommation (chauffage, éclairage artificiel, eau chaude sanitaire, refroidissement et auxiliaires).

 

Bbio : Besoin Bioclimatique
Bbio ≤ Bbiomax (environ 66 en Bretagne)
Ce coefficient calcule le niveau de déperdition (pertes naturelles) moins les apports en énergie
naturelle (chaleur du soleil...)

 

Tic : Température intérieure conventionnelle
Confort d’été avec une température intérieure conventionnelle / Tic < Tic réf
En °C

 


Ces 3 coefficients font l’objet d’une étude effectuée par le BET (Bureau d’Etude Thermique).

> des exigences de moyens :

  • traitement de l’étanchéité à l’air
  • traitement des ponts thermiques
  • isolation des parois
  • recours aux EnR (énergies renouvelables)
  • gestion des baies vitrées pour garantir un confort d’été
  • comptage des consommations

Les étapes de validation d’un projet conforme à la RT 2012

> avant le lancement du projet :

C’est à partir des plans du projet que le BET calcule la consommation prévue. En concertation avec le maître d’oeuvre et le maître d’ouvrage, il aide à définir les techniques et les produits qui minimisent la consommation du bâtiment.
L’attestation PC 16-1 sera jointe par le maître d’ouvrage au dépôt de la demande de permis de construire pour confirmer la prise en compte de la RT.

> à l’achèvement des travaux :

1 - test d’étanchéité à l’air effectué par un opérateur agréé Qualibat
2 - contrôle RT effectué sur site par un diagnostiqueur agréé pour vérification de la conformité.
3 - remise d’une attestation de conformité et du DPE

 

Quéguiner Matériaux vous accompagne dans vos projets de construction
Retrouvez notre guide LA RT 2012 : ce qu’il faut retenir.

 

‹   Retour à la liste